Atelier Bricabook #209

par lemexicainjaune

Atelier spécial cette semaine sur le thème imposé du harcèlement de rue, fait en partenariat avec l’université de Toulon. Plus d’info ici.

IMG_1955_Fotor_Fotor_Collage
 » – Cela n’a rien à voir avec l’intelligence ou la condition sociale, dit la ministre. Quand j’étais jeune députée, combien de fois me suis-je faite accostée dans les couloirs de l’hémicycle par des députés masculins qui, me prenant sans doute pour une assistante, me proposaient une visite explicite de leur bureau à l’étage ?  »
Un murmure réprobateur traversa la salle de réunion.
– Le harcèlement de rue est un vrai fléau, continua-t-elle en martelant les trois images qui s’affichait au tableau. Aussi, avons-nous décidé d’agir avec l’aide de l’entreprise de biotechnologie HyperBioGen.
Le ministre des transports, qui jusque là jouait avec son téléphone, réagit sèchement. « et qu’allez-vous faire ? nous couper les couilles ? ». Un rire gras ondula dans la pièce.
La ministre des droits des femmes ne réagit pas à cette bête provocation.
– HyperBioGen a trouvé le gène correspondant à l’aggressivité sexuelle : le Y7X. Nous allons profiter de l’épidémie du moustique tigre Zika pour lancer un pilote dans les Bouches du Rhone : vacciner tous les hommes de treize à soixante ans avec un produit qui va inhiber ce gène et…
Le ministre de la santé l’interrompit. « ça ne passera jamais ! Trop de risques. Principe de précaution ».
Le président leva la main pour le faire taire.
– Et que disent les sondages d’opinion ?
– Les femmes sont favorables à 92% à cette mesure. Les hommes à 7 %. Au total, nous sommes à 49% et…
– Laissez tomber. De toute façon, même si l’Assemblée Nationale vote ce texte, le Sénat le bloquera. Tous des vieux machos grincheux.

A peine sortit du conseil, la jeune secrétaire d’état se confia à sa ministre :
– Bien tenté mais qu’espériez-vous en présentant officiellement ce projet ?
– Je ne sais pas… je dois être naïve, je pensais que …
– Nous devons être patientes. La Nature nous montre qu’à terme, toutes les civilisations abouties convergent vers une matriarchie : les fourmis, les abeilles, les éléphants. A terme, les hommes n’ont plus de rôle social et la part congru ne sert qu’à la nécessaire reproduction. La ministre sourit.
– Oui je le sais. D’ailleurs, avec ma camarade de promotion de l’ENA, la PDG de HyperBioGen, nous travaillons activement sur ce sujet…

Publicités